845 vues

Déroulement du voyage à Cracovie

 

Jour 1 :

Après le retard de près d’une heure du bus, nous avons pu enfin partir pour l’aéroport CDG.

Décollage mouvementé entre le retard de l’avion et la tempête.

Nous avons quand même pu apprécier le voyage en avion qui fut pour la majeure partie d’entre nous le premier.

Installation à l’hôtel puis premier repas polonais commençant par un soupe.

PHOTO-2020-02-09-23-49-19 IMG_2622IMG_2623 IMG_2621 IMG_2620

PHOTO-2020-02-09-23-56-30

 

 

Jour 2:

Visite de la visite Fiat FCA:

L’entreprise fait 500 000m² sur un site 1 000 000m² et produit la Fiat 500 et 500 Abbarth et la Lacia Ypsilon.

Dès notre arrivée à l’usine Fiat Tychy, les membres du personnel nous ont accueillis chaleureusement. Équipés de gilets fluorescents et de lunettes protectrices, ils nous ont dirirgés dans une salle de conférence où on a assisté à une présentation de l’entreprise. Durant cette visite guidée, nous avons pu observer une ligne de production automatisée en soudure. En effet, FCA Tychy est équipé de 921 robots de la marque Comau. Ces robots soudent le châssis et l’habitacle des véhicules. Ils sont capables de souder 120 points de soudure en 39 secondes. Malgré tout, 2000 ouvriers y travaillent encore afin de finaliser l’habitacle du véhicule. Ainsi 1600 véhicules en sortent chaque jour.

e92d225c-b706-4764-baa2-d5c7f777306f5af73b1e-2523-4941-a415-bcb965f6334f

Wallace, Benjamin, Brice, Quentin, Mathis

 

Auschwitz-Birkenau

1.1 million de morts

Auschwitz 1 est à l’origine une caserne militaire polonaise devenue un camp de concentration puis d’extermination. Nous avons pu voir la tristement celèbre porte “Arbeit macht frei” (le travail rend libre). Nous avons visité les différents blocs où étaient internés les Juifs et les autres déportés. Nous avons découvert  leur vie au sein du camp (privation, humiliation) ainsi que différents objets témoins de la tuerie de masse (lunettes, chaussures, valises). Nous avons été impressionnés par la quantité de cheveux. Nous avons visité le bloc numéro 11 qui était la “prison” au sein du camp. Nous avons observé une minute de silence au pied du “mur des fusillés”. Nous avons terminé la visite par les chambres à gaz et les fours crématoires.

Nous avons poursuivi notre visite par le camp de Birkenau . Nous avons franchi la porte par laquelle arrivaient les wagons à bestiaux dans lesquels étaient entassés les déportés.

A gauche se trouvait le camp des femmes et à droite celui des hommes. Nous nous sommes dirigés vers les ruines des chambres à gaz et fours crématoires 2 et 3. Kyllian Martinez a lu “Le chant des Déportés”  devant le lieu de commémoration. Cette visite s’est faite sous la pluie battante et le vent. Nous avons pris conscience de la possible cruauté des hommes.

Kyllian,Tristan, Théo, Guillaume, Tom

6eaccdff-3d98-4a5e-ba6d-cd4ceac499f347dd8578-bb86-4d95-bb82-29a74c0e6a1d02f577a2-7df2-4ea2-9d64-41aad51c48593dfc3407-c4c5-418d-af70-83e548858521

 Jour 3 :

Nous avons visité un lycée professionnel Zespol Szkol Elektrycznych n°2. Nous y sommes allés en tramway. Une fois arrivés nous sommes allés dans une salle de réunion pour rencontrer le directeur, deux professeurs d’anglais et certains élèves. Nous avions une traductrice à disposition. Nous avons également pu parler avec certains élèves de différentes classes. Les formations sont : informatique, mécatronique, électricité et électronique. Une fois les présentations faites, les professeurs nous ont laissés en autonomie pour parler entre nous. On a visité différents ateliers et différents classes. On a participé à une rencontre amicale de foot contre leur lycée. Nous avons aisément gagné 7-0. Nous avons continué à visiter les ateliers d’électricité. Ensuite nous sommes retournés dans la salle de réunion pour les remercier de nous avoir présenté leur lycée et leur dire au revoir. Une fois sortis à l’extérieur, nous avons pris une photo de groupe sur les marches du lycée.

f3198093-5818-431b-86e8-2c18e7ad1b54DSC_1080DSC_1060

 

Sadia, Evann, Samuel, Thibault et Balthazar.

Cet après-midi, nous avons fait une course d’orientation dans le centre de Cracovie à l’aide d’un plan de la ville et d’une feuille de parcours à suivre composée de 11 photos. Ainsi, nous avons pu découvrir 11 haut-lieux de Cracovie. Nous sommes partis du Rynek Glowny, la grande place du marché. Nous nous sommes aidés des passants en parlant anglais, ce qui nous a permis de développer nos compétences dans cette langue. Malgré le froid, nous avons réussi à découvrir ces 11 lieux. Parmi eux, les monuments qui nous ont le plus marqués : le chateau de Wawel et la Porte Florian. Le style architectural de la ville typique des pays de l’est est plutôt apaisant, on s’y sent en sécurité. Une fois la course d’orientation terminée, nous avons eu un temps libre de 2h, ce qui nous a permis de décourvrir en profondeur les monuments de la ville. Nous avons pu aussi décourvrir les commerces qui étaient divers et variés. Le temps libre terminé, nous sommes allés au restaurant où nous avons mangé les plats typiques du pays.

DSC_1196DSC_11862ea9627a-d892-47c2-9b97-4352c3af084b5bead397-a2c3-4898-9e8e-7c8b813adb0f

Arno, Kélian, Killian, Clément, Thibault et Pierre

Jour 4 :

Visite du quartier juif de Cracovie

Ce matin, vers 10h30 nous avons visité le quartier juif de Cracovie. Nous sommes passés devant plusieurs lieux comme l’ancien mur en pierre blanche délimitant le quartier juif, ainsi que 7 synagogues. Le quartier s’appelle Kazimierz car c’est le roi Kazimir qui a sauvé les Juifs au 14ème siècle et qui a donné son nom au quartier. Nous n’avons visité qu’une seule synagogue, la synagogue Remu, avec son cimetière. Le mur du cimetière est fait de morceaux de pierres tombales qui avaient été détruites par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale. Nous avons eu très froid à cause du vent et de la neige. Malgré cela, cette visite a été intéressante et captivante.

DSC_1204 DSC_1216 DSC_1237DSC_1247DSC_1263

Tristan, Chris, Robin, Antoine, Enzo.

Visite de l’ancien ghetto de Cracovie et de l’ancienne usine d’Oskar Schindler.

Après le déjeuner nous sommes passés par l’ancien ghetto de Cracovie. Il a été créé en 1941 et a accueilli 16000 Juifs. Il fut vidé et sa population exterminée le 14 mars 1943. Nous avons terminé la visite du ghetto par la place où ont été rassemblés les Juifs lors de leur liquidation. Aujourd’hui se trouvent des chaises en mémoire des 680000 Juifs de Cracovie exterminés. Ensuite, nous sommes allés visiter le musée dans l’ancienne usine d’Oskar Schindler. Nous avons vu combien les nazis étaient cruels avec les Juifs. L’usine servait de refuge pour les Juifs en leur permettant de travailler et de fabriquer des ustensiles de cuisine.

DSC_1318DSC_1330DSC_1331

Amandine, Gaossou, Simon, Van, Romain

Jour 5:

Les mines de sel

Pour cet journée du 13 février 2020, notre groupe de 39 élèves et de 4 accompagnateurs, a passé la journée dans la mine de sel de Bochnia. Cette mine créée en 1248 est la plus ancienne de Pologne, ce qui la classe dans la prestigieuse liste de l’UNESCO. Pour cette expédition, nous sommes descendus à plus de 200m de profondeur. Suite à cela, séparés en 2 groupes guidés par 2 membres du personnel de la mine, nous avons parcouru des dédales qui nous ont menés à la chapelle principale en passant par les écuries et le manège. La chapelle de cette mine, qui guidait les mineurs quand ils n’avaient plus de lumière, est décorée de statues de sel. Ces oeuvres réalisées par les artistes autodidactes de la mine comportent de nombreux détails. Suite à ce passage important, la visite s’organisait de sorte à nous amener à 260m de profondeur. Ce seuil fut atteint par l’intermédiaire de 307 marches. A cet endroit ce trouvait une zone de distraction équipée d’un terrain de basket, d’une table de ping pong, d’un restaurant et d’une boutique de souvenirs. Après une pause d’une demi heure, nous sommes remontés à la surface.

20200213_094703 20200213_093121 20200213_085723

Elise, Nikola, Ryan, Kylian.

Le quartier de Nowa Huta

Nous avons mangé dans un restaurant du quartier de Nowa Huta. Ce quartier était destiné aux ouvriers travaillant dans l’usine métallurgique construite sous le régime communiste. Au début il y avait 40 000 ouvriers de logés mais maintenant l’usine ne compte plus que 3 000 ouvriers. Le quartier est composé d’immeubles assez espacés avec de larges avenues permettant de laisser passer des chars. D’ailleurs, nous avons un char soviétique T3485 situé devant le musée des combattants. Nous sommes allés dans le centre culturel où nous avons vu une photo aérienne représentant Cracovie et sa région. Ce bâtiment abrite une bibliothèque. En face, il y a un théâtre populaire destiné à toute la population sous l’ère soviétique.

Une église se trouve dans le quartier. Sa construction a commencé en 1960 et s’est terminée en 1970. Elle fût édifiée par les ouvriers après leur journée de travail car les communistes ne voulaient pas qu’il  y en ait une.

En longeant l’allée des rosiers,  nous sommes arrivés sur la place princiopale sur laquelle se trouvait une stature de Lénine qui a été enlevée à la fin de la Guerre Froide. Le bus nous a amenés jusqu’à l’entrée de l’usine de métallurgique avec ses imposants bâtiments.

dav dav DSC_1417

Lucas, Marius, Jean-Baptiste, Alexis, Kyllian.

Voici le diaporama diffusé lors de la réunion du vendredi 13 décembre.

Télécharger (PPTX, 2.28MB)

Comments are closed