Le développement durable.

La première COnférence des Parties a eu lieu à Berlin en mars 1995, elle a eu pour but de baisser l’effet de serre.

Le développement durable repose sur 3 piliers.

  • L’efficacité économique : La gestion saine et durable, sans préjudices.
  • L’équité sociale : Satisfaire les besoins en logements, alimentation, santé et éducation.
  • La qualité environnementale : conserver les ressources à long terme et limiter les impacts environnementaux.

    Afficher l'image d'origine

    Les trois piliers du développement durable http://ufrlonslesaunier.free.fr/MDD2012/MONTEIL/dd.html

Le développement durable repose sur 4 principes fondamentaux.

  • La solidarité entre les pays et les peuples.
  • La précaution dans les décisions pour ne pas causer des catastrophes.
  • La participation de chacun.
  • La responsabilité de chacun.

ADEME Le développement durable [en ligne]. Disponible sur : www.mtaterre.fr (18/01/2016)

PILET Dorian      2MEIC

FacebookTwitter

Historique et enjeux de la COP21

But de la COP 21 :

Une solide fondation sur une nouvelle économie bas carbone qui aidera à limiter le réchauffement climatique global.

Mode de réduction des émissions :

D’une part il y a ralentir la production industrielle, ainsi moins produire, d’autre part utiliser moins d’énergies et plus d’énergies renouvelables.

Cette année, la Conférence de Paris pour le climat se donne pour objectif de limiter à 2°C le réchauffement de la planète.
C’est l’objectif 2°C.

EDF souhaite que la conférence de Paris constitue une étape décisive dans l’engagement de tous vers une économie décarbonée, indispensable pour contenir le changement climatique et permettre un développement plus durable.

Cette électricité décarbonée constitue un levier essentiel pour la transition des villes et des territoires vers une économie bas carbone.

Pays participant :

Il y a 195 pays dont la Chine,l’Europe et les Etats-Unis réunis et des pays émergents qui y participent.

Nous en sommes à 155 contributions nationales (au 30 octobre 2015).

Dates des COP importantes :

La conférence de Stockholm a eu lieu du 5 au 16 juin 1972.

Le protocole de Kyoto est un accord international signé lors de la COP 3 à Kyoto en décembre 1997.

Lieux : Récemment en France mais aussi dans plein d’autre pays.

 [Sources :

DE PERTHUIS Christian. Quel bilan pour la COP 21 ? (Cercle économiques) [en ligne]. Disponible sur : http://www.boursorama.com/actualites/quel-bilan-pour-la-cop21-cercle-des-economistes-a4099c6cae77d8aea7aaa1694da62dd1 (25/01/2016)

 EDF, engagé dans la conférence de Paris climat 2015.  www.edf.fr/groupe-edf/premier-electricien-mondial/cop21-edf-partenaire-officiel-d-un-monde-bas-carbone/edf-se-mobilise?            

La presse. Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques. www.cop21.gouv.fr/objectif-des-2c-le-resultat-de-la-contribution-des-etats/ ]

Réalisé par Cédric Jaffrezo, an 2°nd MEIC                                                   Et Clément Bambier 2°nd ELEEC

FacebookTwitter

COP 21 : Un accord différencié

-Au terme de deux semaines de négociations intenses, les États du monde entier ont fini par se mettre d’accord pour préserver la planète, samedi 12 décembre. Les délégations des 195 pays présents à Paris ont adopté un texte qui a pour but de limiter le réchauffement climatique.

Objectifs :

-maintenir l’augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés

-de mener des efforts encore plus poussés pour limiter cette augmentation à 1,5 degré, étant donné qu’une clause a été prévue pour réviser ces engagements.

-La France s’engage à réviser au plus tard en 2020 ses engagements et proposera aux pays qui veulent en faire autant, à former une coalition pour aboutir à un prix du carbone pour que les investissements puissent être réorientés.

Sources : ABSALON Julien. COP21 : l’accord historique sur le climat adopté à Paris par 195 pays [en ligne]  disponible sur : http://www.rtl.fr/actu/international/cop21-l-accord-sur-le-climat-adopte-par-les-195-pays-7780832248 (18/01/16)

La réaction de Laurent Fabius, président de la cop 21 -« Un accord différencié, juste, durable, dynamique, équilibré et juridiquement contraignant. »

LE HIR Pierre COP21 : les points clés de l’accord universel sur le climat [en ligne ] disponible sur : http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/12/12/cop21-les-points-cles-du-premier-accord-universel-sur-le-climat_4830606_4527432.html (18/01/16)

Logo de la cop 21

Logo de la cop 21

Michau Hugo 2MEI

FacebookTwitter

Fiche métier : ingénieur en énergie solaire

Ingénieur / ingénieure en énergie solaire     

Panneau photovoltaïque:  http://www.renover-sans-se-tromper.com/marques-de-panneaux-solaires/

Le but : Des études de faisabilité à la mise en service, chercher de nouvelles techniques.

Qualités requises/Compétences :

Le métier se situe à la croisée de l’électrotechnique, des techniques photovoltaïques et de la construction. L’ingénieur en énergie solaire doit donc avoir des compétences variées.

Etudes : bac + 5 Bac Pro Eleec. 

Salaire : 2800 euros brut par mois.

Impacts sur l’environnement : Diminution de l’usage de pétrole

Source:

ONISEP. Ingénieur / ingénieure en énergie solaire [en ligne] Disponible sur :  http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/ingenieur-ingenieure-en-energie-solaire (25/01/2016)

 

Garcia Geophrey , Chevallier Dylan , Bettache Alexis .  2nd ELEEC

FacebookTwitter

Fiche métier : designer industriel en développement durable.

 

Afficher l'image d'origine

Voilà ce que fait un designer

 

 

Capacités requises et compétences :

Disposer d’une bonne dose de créativité et des talents de dessinateur.
Maîtriser les logiciels graphiques. Le designer met en forme ses croquis sur ordinateur.

Avoir de bonnes connaissances artistiques et culturelles. Connaître l’histoire du design pour comprendre les innovations apportées par le design et les impacts sociaux, économiques et environnementaux

Analyser un problème et comprendre le besoin de l’utilisateur. Il faut pouvoir se mettre à sa place.

Savoir passer du dessein au dessin, en transposant une idée en un objet. Le designer doit pouvoir visualiser un concept, puis le mettre en forme en 2D et en 3D.
Apprécier le travail en équipe. Contrairement aux idées reçues, le designer n’est pas un solitaire! Il travaille avec d’autres services (ingénierie, marketing, etc.).

l’enjeu et le but :

On a souvent tendance à considérer le travail du designer comme devant imaginer à partir d’une feuille blanche l’esthétique la plus élégante et la plus « tendance » d’un produit.

Or, le designer n’est pas un artiste libre de créer puisqu’il travaille pour un produit dont les fonctions et la fabrication sont bien identifiées sur des critères très cartésiens.

Les études a faire : 
Bac + 5 et plus.

Le salaire : de 1 600 € à 3 300 €

Impact sur l’environnement : En réduisant la quantité de matériel dans les parois d’un boîtier par exemple, ou en optimisant la chaîne de production, nous pouvons avoir une influence non seulement sur les déchets en fin de vie mais aussi réduire la quantité de CO2 émise pendant le transport aux différentes étapes.

http://www.habiter-autrement.org/18_design/contributions-18/18_Ecodesign_CarineSau.pdf

 

Justin Selves

2nd micro

FacebookTwitter

Consultant / consultante green IT

Les enjeux et but de ce métier sont :

✏-réduire la consommation énergétique d’une entreprise

✏-acheter de l’informatique ” responsable ”

✏-de rationaliser l’usage des photocopieuses d’un service

Accès au métier :

Il n’existe pas de cursus en tant que tel, mais un diplôme de niveau bac + 5 au moins en informatique avec des compétences en développement durable est apprécié des employeurs.

Pour pratiqué ce métier en partent de l’établissement Sully nous vous conseillons le bac pro SEN: System Electronique Numérique

Exemples de diplômes :

  • Diplôme d’ingénieur généraliste ou spécialisé en informatique (avec spécialité green IT ) ; développement durable…
  • Master spécialisé en énergétique/énergie et développement durable ; informatique ; management environnemental…
  • Mastère spécialisé en sciences ou en développement durable option green IT

 

Rôle d’éco conception :

 

Les consultants green IT n’ont pas qu’un rôle de conseil sur les outils : ils doivent aussi en créer. Car les logiciels consomment plus ou moins d’électricité selon la manière dont ils sont programmés au moment de la conception

ONISEP. consultant / consultante green IT [en ligne]. disponible sur: http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/consultant-consultante-green-IT  (25/01/16)

 

MELLINGER Adrien 2°SEN

MARTIN Théo 2°SEN

FacebookTwitter

Technicien Maintenance Industrielle d’Eolienne

Le but d’un technicien de maintenance industrielle d’éolienne est de surveiller et entretenir les mâts et les nacelles.

La devise est plutôt prévenir que guérir.

Il faut soit :

-Un BTS Maintenance Industrielle d’une durée de 2 ans dans lequelle on apprend l’hydraulique, la pneumatique, la mécanique et l’électrotechnique.

-Un BTS maintenance des systèmes durée de 2 ans.

-Un BTS électrotechnique durée de 2 ans, avec un niveau terminal bac+2, on peut ensuite poursuivre dans une école d’ingénieur ou un IUP ( Institut Universitaire Professionnalisé) ou dans la vie active.

Les diplômes du lycée Sully : un bac pro MEI ou ELEEC 

 

Technicien de maintenance en train de réparer une éolienne

Technicien de maintenance en train de réparer une éolienne

Source :

RAIMBAULT Pascale. Métier de l’extrême : technicien de maintenance sur éolienne [en ligne] disponible sur : http://www.les-industries-technologiques.fr/actualite/portrait/metier-de-lextreme-technicien-de-maintenance-sur-eolienne/ (1801)

 

Pierre Frebourg 2nd MEI

 

FacebookTwitter